Skip to main content
Logo de la Commission européenne
État de l’Union
Surmonter la pandémie

Pionnière en matière de vaccins et de traitements sûrs et efficaces

Vaccinations
dans l’Union
83,4 %
de la population adulte de l’UE
a reçu une primovaccination (1 ou 2 doses) contre la COVID-19
62 %
de la population adulte de l’UE
a reçu une dose de rappel

Calendrier des autorisations: des vaccins sûrs et efficaces contre la COVID-19

  1. 21 décembre 2020
    BioNTech-Pfizer
  2. 6 janvier 2021
    Moderna
  3. 29 janvier 2021
    AstraZeneca
  4. 11 mars 2021
    Johnson & Johnson
  5. 20 décembre 2021
    Novavax
  6. 24 juin 2022
    Valneva

Une réaction rapide face au virus

Dès le début de la pandémie, la Commission a conclu, au nom des États membres, des contrats d’achat anticipé avec différents producteurs de vaccins. Grâce à cette prévoyance et à la capacité d’assurer la livraison de vaccins, l’Europe a maîtrisé la pire pandémie depuis un siècle.

Comment y est-elle parvenue?

La Commission a financé une partie des coûts supportés par les producteurs de vaccins au moyen de l’instrument d’aide d’urgence doté de 2,7 milliards d’euros. En contrepartie, la Commission a obtenu un nombre déterminé de doses de vaccins au cours d’une période donnée et à un prix convenu. Elle a ainsi contribué à la mise au point et à la fabrication de vaccins sûrs et efficaces en un temps record.

En cas de nouveaux variants, si un vaccin adapté était autorisé d’ici à l’automne 2022, des doses seraient livrées à l’UE sous la forme de vaccins adaptés de BioNTech-Pfizer et Moderna.

Évolution du nombre de personnes vaccinées dans l’UE

 

Les vaccins ne suffisent pas

Combien de vaccins ont-ils été approuvés jusqu’à présent?

Six
vaccins
ont été autorisés, après avoir été soumis aux essais cliniques et aux procédures d’approbation réglementaire les plus rigoureux au monde
4,2 milliards
de doses de vaccins
ont été obtenues
1,7 milliard
de doses de vaccins
ont été livrées

Coopération et solidarité mondiales

Dès le début, l’UE s’est prononcée en faveur d’une coopération internationale dans la lutte contre la pandémie. Nous sommes devenus le premier fournisseur mondial de vaccins contre la COVID-19 et l’un des principaux donateurs du mécanisme COVAX, une initiative mondiale visant à assurer un accès équitable aux vaccins contre la COVID-19. 

Réaction mondiale
au coronavirus
Plus de 2,4 milliards
de doses
de vaccins contre la COVID-19 ont été exportées par l’UE vers 168 pays
478 millions
de doses
ont été données à des pays qui en avaient besoin, en particulier en Afrique, principalement par l’intermédiaire de COVAX

L’UE a également été à l’avant-garde de la réponse commerciale mondiale à la pandémie. Lors de la 12e conférence ministérielle de l’Organisation mondiale du commerce, qui s’est tenue en juin 2022, les membres sont convenus d’accorder certaines dérogations en matière de propriété intellectuelle en ce qui concerne les vaccins contre la COVID-19.

Rouvrir l’Europe et le monde

Le certificat COVID numérique de l’UE a constitué une innovation essentielle dans la réponse de l’Europe et s’est rapidement imposé comme une norme mondiale qui a contribué à la reprise des déplacements internationaux en toute sécurité. Depuis août 2022, plus de 1,6 milliard de personnes dans le monde peuvent utiliser les certificats COVID numériques de l’UE pour leurs déplacements internationaux.

L’UE a élaboré une norme mondiale: 48 pays et territoires non membres de l’UE répartis sur cinq continents ont adhéré au système, en plus des 27 États membres.

Remettre le monde en mouvement

Construire une union européenne de la santé forte

La nouvelle Autorité de préparation et de réaction en cas d’urgence sanitaire (HERA) contribue à la mise au point, à la production et à la constitution de stocks de médicaments, de vaccins et d’autres contre-mesures médicales, telles que des équipements de protection individuelle.

Depuis son activation, l’HERA a:

  • mis en place un groupe d’experts sur les variants de la COVID-19 afin de surveiller les mutations;
  • acheté des vaccins contre le virus de la variole du singe;
  • mis en place la facilité «Fab UE», un réseau de capacités de production d’urgence pour la fabrication de vaccins et de médicaments; 
  • commencé à constituer des stocks d’équipements et de médicaments contre les menaces chimiques et nucléaires.

Améliorer et promouvoir la santé dans l’UE

Protéger les citoyens dans l’UE contre les menaces transfrontières graves pour la santé

Améliorer les médicaments, les dispositifs médicaux et les produits nécessaires en cas de crise

Renforcer les systèmes de santé

Renforcer la résilience des systèmes de santé

La stratégie pharmaceutique pour l’Europe, adoptée en novembre 2020, présente des initiatives concrètes visant à garantir l'accès de tous les patients à des médicaments sûrs, de qualité, abordables et répondant aux besoins médicaux non satisfaits. Elle vise également à renforcer la sécurité de l’approvisionnement, à remédier aux pénuries et à promouvoir l’autonomie stratégique de l’UE. En mars 2022, le mandat de l’Agence européenne des médicaments a été renforcé afin d'améliorer la surveillance des pénuries de médicaments critiques et de les atténuer.

Utiliser les données pour sauver des vies

Grâce aux enseignements tirés de la pandémie et aux mesures mises en place depuis lors, l’UE est aujourd’hui plus forte que jamais pour lutter contre les futures crises sanitaires.

Clause de non-responsabilité: les données figurant sur cette page ont été mises à jour pour la dernière fois le 31 août 2022.

Avancées dans d’autres domaines

Réalisations

de la Commission von der Leyen