Aller au contenu principal
Ursula von der Leyen and President Volodymyr Zelenskyy
Défendre la paix européenne

Unis pour soutenir l’Ukraine

Fournir une aide et un soutien à la population ukrainienne

Pour la toute première fois de son histoire, quelques jours seulement après le début de l’invasion russe, le 4 mars 2022, l’UE a activé la directive relative à la protection temporaire. Cela a permis d’accorder aux réfugiés ukrainiens des droits au sein de l’UE, notamment un titre de séjour, l’accès au marché du travail, un logement, des soins médicaux et, surtout, des possibilités de scolarisation pour les enfants. 

Les États membres de l’UE ont ouvert leurs foyers et leurs cœurs à des millions de réfugiés de guerre ukrainiens, offrant une protection temporaire à environ quatre millions de personnes. 

5.4 million Individuals internally displaced within Ukraine, 20% Ukraine's children have found a safe haven in the EU

En chiffres

Grâce à l’UE et à d’autres donateurs

Infographic showing EU support to Ukraine in figures

La plupart des réfugiés ukrainiens dans l’UE sont bien intégrés

Cela est particulièrement vrai en Estonie, où près de la moitié des Ukrainiens en âge de travailler sont déjà en activité.

Aider les réfugiés fuyant la guerre

Les initiatives CARE (action de cohésion pour les réfugiés en Europe et assistance flexible aux territoires) ont introduit une grande flexibilité dans la politique de cohésion, permettant de reprogrammer jusqu’à 17 milliards d’euros des fonds non alloués pour la période 2014-2020, afin d'aider les personnes fuyant l’invasion russe.

Mécanisme de protection civile de l'UE

Grâce à l’activation de son mécanisme de protection civile, l’UE a efficacement acheminé vers l’Ukraine l’aide de l’ensemble des 27 États membres, ainsi que celle de l’Islande, de la Macédoine du Nord, de la Norvège, de la Serbie et de la Turquie. 

Infographic showing EU civil protection support to Ukraine

 

Tirer pleinement parti de la puissance économique et financière de l’UE

Les corridors de solidarité UE-Ukraine ont facilité l’exportation d’un volume considérable de 49 millions de tonnes de produits agricoles ukrainiens. Ces corridors essentiels permettent d’assurer non seulement l’exportation des produits agricoles, mais aussi l’importation des produits de première nécessité. La valeur totale des échanges réalisés à travers ces corridors est estimée à quelque 99 milliards d’euros. 

En février 2023, un pacte historique a été conclu entre la Commission et l’Ukraine, associant l’Ukraine au programme pour le marché unique, un effort visant à faciliter son accès au marché, à créer un environnement favorable aux entreprises et à stimuler une croissance durable à long terme.

Infographic showing EU support to Ukraine's economy and finance

  1. 2023

    L’UE fournit à l’Ukraine un dispositif de soutien d’un montant maximal de 18 milliards d’euros, sous la forme de prêts à des conditions très favorables. Ce dispositif permet à l’Ukraine de continuer à payer les salaires et les retraites et de maintenir les services publics essentiels, comme les hôpitaux, les écoles et le logement des personnes relocalisées. Il garantit également une stabilité macroéconomique et contribue à rétablir les infrastructures critiques détruites.

  2. 2022

    L’UE a fourni 7,2 milliards d’euros d’aide macrofinancière afin d’assurer la continuité des pouvoirs et services publics ukrainiens.

Assurer le maintien des infrastructures critiques

Sûreté nucléaire

Étant donné que la Russie continue de menacer les installations nucléaires civiles, l’UE a fourni à l’Ukraine plus de 54,8 millions d’euros d’assistance matérielle liée à la sûreté nucléaire provenant de la réserve stratégique rescEU, notamment pour la remise en état des équipements et des laboratoires.

Énergie

En réponse aux attaques flagrantes de la Russie contre les infrastructures énergétiques ukrainiennes, des mesures d’urgence ont été prises rapidement. Dès le début de la guerre, l’UE a agi de façon décisive pour stabiliser les systèmes électriques de l’Ukraine et de la Moldavie, synchronisant leurs réseaux électriques respectifs avec le réseau européen continental.

Infographic showing EU support to Ukraine's energy infrastructure

Télécommunications

La Commission européenne a négocié avec succès avec les opérateurs de télécommunications de l’UE et de l’Ukraine, afin de permettre aux réfugiés ukrainiens d’utiliser leur téléphone portable moyennant des frais d’itinérance minimes ou nuls pendant trois mois. En plus de rendre l’itinérance abordable, l’UE a distribué 2,5 millions de cartes SIM aux Ukrainiens cherchant refuge et a mis en place des points d’accès Wi-Fi aux points de passage frontaliers et dans les abris.

Aider l’Ukraine à se défendre

20 milliards d’euros de soutien militaire à l’Ukraine (UE + États membres)

La facilité européenne pour la paix, financée à hauteur de 5,6 milliards d’euros, a permis la livraison de chars, d’hélicoptères, de systèmes de défense aérienne, de missiles et de munitions.

La mission d’assistance militaire de l’UE en soutien à l'Ukraine a permis de former plus de 25 000 soldats ukrainiens. Nous sommes en bonne voie pour atteindre d’ici la fin de l’année notre objectif, à savoir assurer la formation complète de 30 000 soldats ukrainiens.

En juillet 2023, l'action de soutien à la production de munitions (ASAP) est entrée en vigueur. Ce règlement prévoit des mesures spécifiques et ciblées pour stimuler la production de munitions et garantir la sécurité de l’approvisionnement en munitions en Europe.

L’UE a renforcé la cyber-résilience de l’Ukraine en investissant 10 millions d’euros dans des équipements, des logiciels et d’autres formes de soutien connexes.

Demander des comptes à la Russie

Le bureau du procureur général ukrainien enquête actuellement sur plus de 100 000 cas présumés de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité, considérés comme les violations les plus graves du droit international. Les éléments de preuve se multipliant, l’UE s’est engagée à apporter son soutien aux enquêtes et aux poursuites relatives à ces crimes.

L’UE consacre 7,5 millions d’euros au soutien des enquêtes de la Cour pénale internationale sur les crimes de guerre perpétrés par la Russie. La Commission a également apporté son soutien à la création du centre international chargé des poursuites pour le crime d’agression contre l’Ukraine. Ce centre, qui a commencé ses activités en juillet 2023, soutient et renforce les enquêtes en cours et à venir sur le crime d'agression et contribue à l'échange et à l'analyse des éléments de preuve recueillis depuis le début de l'agression russe.

Imposer des sanctions pour affaiblir la machine de guerre russe

11 trains de sanctions sévères contre la Russie adoptés par l’UE

Ces sanctions frappent l’économie russe au cœur, la privant de technologies et de marchés essentiels et entravant gravement la capacité du Kremlin à financer et mener la guerre. 

Infographic showing EU sanctions on Russia in response to the war on Ukraine

Des sanctions ont également été adoptées par l’UE à l’encontre de la Biélorussie en réaction à son implication dans l’invasion de l’Ukraine. L’Iran a lui aussi fait l’objet de sanctions pour avoir fabriqué et fourni des drones qui ont été utilisés pour attaquer l’Ukraine. L’UE a par ailleurs adopté une «clause anticontournement» stricte, qui interdit aux citoyens et entreprises de l’UE de contourner les sanctions en connaissance de cause et intentionnellement.

Reconstruction et trajectoire européenne de l’Ukraine

L’avenir de l’Ukraine se trouve au sein de l’Union européenne. Cet engagement a été confirmé lors de la toute première réunion entre le Collège et le gouvernement ukrainien et du sommet UE-Ukraine de février 2023. Depuis juin 2022, l’Ukraine possède le statut de pays candidat, sous réserve qu’elle entreprenne des réformes essentielles. L’Ukraine a progressé en ce qui concerne les réformes nécessaires exposées dans l’avis de la Commission sur la demande d’adhésion de l’Ukraine à l’UE. 

Malgré la guerre en cours, l’UE a déjà commencé à façonner les fondements de la reconstruction de l’Ukraine et des efforts internationaux ont été entrepris. 

Infographic showing EU support to Ukraine's reconstruction

  1. Juin 2023

    Une facilité pour l’Ukraine d’un montant maximal de 50 milliards d’euros sur le budget de l’UE, prévue pour la période 2024-2027, est proposée afin de satisfaire les besoins immédiats du pays en matière de redressement et de soutenir ses efforts de modernisation à moyen terme en vue de la mise en œuvre des réformes essentielles sur la voie de son adhésion à l’UE

  2. Janvier 2023

    La plateforme de coordination des donateurs d'organisations multiples est lancée en vue de faciliter la coordination entre les donateurs internationaux et les organisations financières internationales, afin de veiller à ce que l’aide soit fournie de manière cohérente, transparente et responsable

  3. Octobre 2022

    La Commission européenne et l’Allemagne, qui assure la présidence du G7, organisent conjointement à Berlin la conférence internationale d’experts sur le redressement, la reconstruction et la modernisation de l’Ukraine

Ouvrir une nouvelle étape de l’unification de notre continent

Les ondes de choc qu’a provoquées la guerre d’agression menée par Poutine ont immédiatement atteint nos six partenaires des Balkans occidentaux. Nous avons appliqué aux Balkans occidentaux exactement les mêmes mesures de solidarité qu’au sein de notre Union. En décembre 2022, nous avons assisté à un sommet historique UE-Balkans occidentaux, qui s’est tenu pour la première fois dans la région. En juin 2023, la présidente von der Leyen a dévoilé un nouveau plan de croissance pour les Balkans occidentaux. 

En juin 2023, lors de la deuxième réunion de la Communauté politique européenne, la présidente von der Leyen a annoncé un nouveau train de mesures de 300 millions d’euros pour aider la Moldavie à relever le défi d’une guerre à ses portes et accélérer son intégration européenne. 

Renforcer la défense européenne

La coopération de l’UE en matière de défense a également été renforcée. Lors d’un référendum organisé le 1er juin 2022, les électeurs danois ont soutenu l’adhésion du Danemark à la politique de sécurité et de défense commune de l’UE, mettant ainsi fin à la non-participation du Danemark à la coopération de l’UE en matière de défense depuis 30 ans

Depuis 2021, la Commission a lancé et mis en œuvre avec succès le Fonds européen de la défense (FED). Jusqu’à présent, les projets ont bénéficié d’une aide de plus de 3 milliards d’euros, un investissement dans les technologies et systèmes de défense de demain. En 2023, le Fonds injectera 1,2 milliard d’euros supplémentaires dans des projets portant sur des domaines essentiels de la défense, tels que la connaissance de la situation spatiale, la lutte contre les missiles hypersoniques et le développement d’un prototype d’une corvette de patrouille européenne. 

Documents

 

Clause de non-responsabilité: les données figurant sur cette page ont été mises à jour pour la dernière fois le 8 septembre 2023.

Avancées dans d’autres domaines